PETITE PRINCESSE DE RIEN (Robert)

Lottilou
seeks to be bohemian, ecological, deeply rooted to the human being, to history and to anthropology

Friday, February 17

Eva Zeise. Une femme merveilleuse !!!








Tiré du magazine AD Espagne


Née en Hongrie et vivant aux Etats-Unis depuis l'avant-guerre, Eva Striker Zeisel (1906 – 2011) est celle qui, avec les Eames entre autres, a durant la Guerre Froide introduit au sein des "nouvelles" maisons américaines les formes du design moderniste : ainsi le service de porcelaine blanche Museum, commandé conjointement par Castleton China et le MoMA de New York, qui l'expose en 1946, consacrant ainsi pour la première fois une femme designer.
Formée aux beaux-arts de Budapest et choisissant vite la céramique, elle était venue à Paris à l'exposition Internationale de 1925 et, s'exposant ainsi aux formes modernes qu'elle détournait non sans humour, elle s'était installée à Berlin en 1930 (elle est la designer de la Schramberger Majolikafabrik) puis à Moscou en 1935, en tant que directrice artistique de l'industrie céramique d'URSS ; elle en fut exclue en 1936, accusée d'avoir conspiré afin d'assassiner Staline. Son emprisonnement pendant 16 mois a été évoqué par son ami Arthur Koestler dans Le Zéro et L'Infini. Elle fut expulsée vers Vienne, dont elle partit en 1938 avec son mari statisticien, en direction des Etats-Unis. Le New York Times raconte que dès son deuxième jour aux USA, elle s'était rendue à la Bibliothèque municipale de New York, avait recueilli les adresses de manufactures de céramique et avait fait alors du porte à porte pour se faire engager. La commande de Castelton China mit plusieurs années à se réaliser du fait de la guerre: pendant ce temps, Zeisel enseigna l'un des premiers cours de design industriel au Pratt Institute jusqu'en 1954. Elle arrêta durant vingt ans, reprenant de l'activité à partir des années 1980 jusqu'à ses 105 ans, reprenant de
s designs antérieurs ou créant de nouvelles collections.
Ses travaux souvent biomorphes et plus circulaires qu'angulaires (à 98 ans, elle en expliquait la cause :" I'm a little bit fat") sont connus pour leur aspect modulaire: en effet le travail de Zeisel ne se conçoit souvent qu'en référence à un "service", un ensemble, où chaque pièce est en relation avec une autre, économisant de la place au rangement. Elle avait également une définition genrée du design, expliquant que les hommes ne comprenaient rien aux objets de la maison.
Zeisel a reçu en 2005 le National Design Award for Lifetime Achievement du Cooper-Hewitt à New York.
Elle est morte après avoir franchi l'âge de 105 ans, en pleine activité: les souvenirs de son emprisonnement dans les geôles de Staline vont être publiés

Texte : beau-vice

No comments:

Post a Comment